Qu’est-ce que le consentement hypothétique ?

En l’absence d’un consentement du patient, la jurisprudence reconnaît au médecin la faculté de soulever le consentement hypothétique du patient afin de se libérer de toute faute. Il doit ainsi établir que le patient aurait consenti à l’intervention s’il avait été suffisamment informé.

Avez-vous trouvé cela utile?

Laisser un commentaire

*
*


URGENCE AVOCAT

Besoin urgent d’un avocat ?
Nous vous mettons en relation avec un avocat dans les 60 minutes.
De 8h à 20h
contactez-nous